MFR en République de Guinée

bandeau-guinee


 CARACTERISTIQUES GENERALES


republique-de-guinee-presentation

Le projet se déroule en République de Guinée, pays d’Afrique de l’Ouest, plus précisément sur les régions administratives de Kindia et Boké.

Ancienne colonie française, la République de Guinée, aussi appelée "Guinée-Conakry" a pris son indépendance de la France le 2 octobre 1958 par référendum en rejetant le projet politique proposé par le Général De Gaulle.

1

Le général Lansana Conté a alors pris la tête de l’Etat à la faveur d’un coup d’Etat militaire en 1984. Il est élu Président de la République en 1993 et signe 3 mandats, jusqu’à sa mort en 2008.

En 2010 le nouveau Chef de l’État guinéen Alpha Condé, a été élu démocratiquement pour 5 ans sur un programme de modernisation et de reconstruction progressive de la Guinée.

 

De nombreux fleuves, tels le Niger, le Sénégal, la Gambie, ainsi que leurs principaux affluents, trouvent leur source en Guinée, faisant de ce pays le "château d'eau" de l’Afrique de l’Ouest.

Ces cours d'eau partent des massifs guinéens, la Gambie va vers le Sénégal au Nord.

La source du Niger est à proximité de Kobikoro et va vers le Mali au Nord-Est.

2

La Guinée est le premier pays mondial pour ses réserves prouvées de bauxite.

La bauxite est une roche latéritique blanche, rouge ou grise, caractérisée par sa forte teneur en alumine et en oxydes de fer. Cette roche constitue le principal minerai permettant la production d'aluminium.

3

Le pays dispose également d’or, de fer, de diamants, de pétrole et d’uranium.

 

Il s’agit d'un climat tropical à deux saisons : saison des pluies et saison sèche, avec quatre régions climatiques :

L’ouest, au bord de l'Atlantique, est très humide.

Au centre, le climat est plus tempéré.

Au nord-est, le climat est tropical sec avec de faibles pluies, des températures élevées (20 °C contre 40 °C).

Le sud-est de la Guinée est subéquatorial avec une longue saison des pluies (8 à 10 mois) et des températures moyennes de 2  4 °C à 38 °C.

4

La majorité des Guinéens travaillent dans le secteur agricole. Le mil et le fonio sont les principales cultures de la Haute-Guinée, alors que l'on produit de l'arachide dans la région de Koundara.

Le riz est cultivé dans les zones inondées en bordure de rivière et de fleuve, mais la production locale est insuffisante et le pays importe du riz asiatique. Les cultures vivrières traditionnelles comme celle du manioc restent largement pratiquées autour des habitations. La Guinée produit de grandes quantités de fruits, notamment des oranges et des bananes, utilisés en consommation locale.

5

La Guinée est dépendante sur le plan énergétique, important la totalité de sa consommation d'hydrocarbures. L'exploitation de gisements au large des côtes est à l'étude.

Le potentiel en production hydro-électrique est considérable en raison du relief et de la pluviométrie.

 

Le pays accueille très peu de touristes étrangers, malgré la grande diversité et la beauté des paysages.

 

Les deux régions Kindia et Boké, sont caractérisées par une population encore majoritairement rurale, vivant de l’agriculture, et connaissant un phénomène d’urbanisation et de péri urbanisation important. Les caractéristiques géographiques de la Basse Guinée offrent une pluralité d’écosystèmes et de valorisation de leur potentiel (zones de mangroves, plaines, bas fonds, coteaux…). Elles sont également marquées par l’activité d’extraction minière en redéploiement ces dernières années.

 

Depuis le début de l’année 2014, la Guinée traverse une crise sanitaire grave depuis l’apparition et la propagation du virus Ebola.

montage-photos

Consulter le rapport de mission du 02 au 09 janvier 2016 sur l'insertion socio-économique des jeunes ruraux en Guinée dans les régions de Boké et Kindia

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!