MFR en République Démocratique du Congo

Contexte et évolution


Depuis décembre 2013, les MFR de RDC sont accompagnées par un animateur local avec le conseil des partenaires français de la région de Bourgogne et de l’UNMFREO. La République démocratique du Congo est classée parmi les 4 pays les plus peuplés d’Afrique. Avec d’énormes défis politiques et socio-économiques à relever, la situation des jeunes, surtout ceux vivant en milieu rural est particulièrement précaires : déscolarisés, absence d’entreprises, manque de moyens d’installation, manque de formation adéquate pour développer des activités productrices en utilisant les potentiels locaux (terre, rivière, main d’œuvre active, etc.).

Les MFR en RDC sont des associations résolues à participer au développement du milieu rural en formant les jeunes et les adultes pour développer plus d’employabilité en milieu rural afin de contenir les populations et lutter contre l’exode rural (2/3 quittent le village après 18 ans).

Depuis 2015, les MFR de la RDC se sont engagées dans un partenariat international avec les MFR de Bourgogne pour trois ans (2015/2017). Ce partenariat apporte son appui :

  • Au fonctionnement des centres de formation (organisation de la formation, paie de moniteur)

  • Aux diverses activités de l’animation (accompagnement des MFR, rencontre avec des partenaires locaux, etc.)


Objectif du projet


Construire un centre de formation rural pour chacune de deux MFR actives n’ayant pas de bâtiments existant, à Kibarinku et à Kwilu Ngongo ; et appuyer le service de l’animation national afin d’aboutir à construire une union de MFR de la République démocratique du Congo.

La construction de ces centres de formation en faveur des jeunes revêt d’un caractère social et humanitaire en ce qu’il permettra l’insertion des jeunes ruraux dans la société et viabilisera le cadre d’organisation des formations. Il s’insère dans l’affirmation des objectifs des MFR congolaises, celui de participer dans l’effort du développement rural afin de réduire la pauvreté et de s’ouvrir au vrai développement.

 

Activités organisées par les MFR


A travers ses trois MFR, les formations s’organisent de la manière suivante :

  • MFR Sonabata (Province de Kongo Central, 89 Kms de Kinshasa) : Formation des maraichers et informatique. Cette MFR est en convention avec la Fondation Lucienne Sallé et utilise ses locaux. Elle a un terrain associatif acheté en 2015, non encore mis en valeur.

  • MFR Kibarinku (Commune rurale de Malulu, Kinshasa) : Formation en alphabétisation des jeunes et adultes, activités vivrières associatives. Cette MFR utilise une église du village comme lieu de rencontre de réunions et organise ses activités agricoles dans des terrains cédés par des membres.

  • MFR Kwilu Ngongo (Province de Kongo Central, environs 200 Kms de Kinshasa) : Formation en maçonnerie, formation en maraichage (projet), activités agricoles (maraichères et vivrières). Cette MFR organise la formation d’un local pris en location (bureau/ salle de classe), payée grâce aux cotisations des membres et au bénéfice des activités maraichères.

  • Animation (Proposition d’installation bureau sur Kinshasa): Accompagnement des trois MFR, lien avec les partenaires locaux, bailleurs de fonds et les partenaires français ; Création d’une union (Projet), installation d’un bureau (Projet). L’animation n’a pas d’adresse, elle utilise la boite postale de l’animateur pour des correspondances (B.P. 184 Kinshasa – Gombe).


photos Congo

 

Résultat enregistré depuis 2013



  • Trois MFR sont légalement créées, avec des documents officiels leur permettant de nouer de partenariats avec des tierces ;

  • 20 personnes formées à la MFR Sonabata depuis 2015 : 9 en informatique, 8 en alphabétisation dont 6 femmes ; 6 personnes formées en production maraichères dont 1 actuellement en placement (salarié) dans la ferme d’un exploitant agricole. Cette association a un comité local de 5 personnes.

  • 10 jeunes en formation de maçonnerie à la MFR Kwilu Ngongo, depuis juillet 2016. L’association MFR Kwilu Ngongo est constituée de 17 familles engagées ; un compte bancaire associatif ouvert dans une mutuelle locale.

  • 1 hectare de manioc en pleine culture à la MFR Kibarinku. Cette association est constituée de 12 membres dont 7 en comité locale (Conseil d’Administration). Une formation en maraichage est en projet pour 2017 avec une quinzaine de jeunes du milieu.


Bien-fondés de ce projet


L’appui de nos partenaires français ne permet pas aux MFR d’être efficace dans l’organisation de la formation. Ce projet permettra de mettre en place une équipe qui se constituera en union afin d’organiser l’accompagnement des MFR, d’assurer la visibilité de l’association pour capitaliser les potentiels partenaires déjà contacter d’une part, et d’autre part, accompagner efficacement les actions des MFR qui existent et répondre aux autres appels de création des MFR.

Nous voulons nous confirmer en tant que leader dans la formation par alternance en RDC. Ce projet permettra de faire ce premier pas vers l’union.

 

Contact animateur : Rolly NKOKO, +243 840 922 164 – rnkoko@univpro-afrique.com

Partenaire français : Philippe Fayolle, Directeur MFR Bourgogne

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!