MFR au Tchad

Caractéristiques générales de l'Union et des MFR dans le pays


10 CFPR (Centre de Formations et Promotion Rurale) dans le Sud du Pays

Réunis au sein de l'UBAFALT (Union Familiale des Associations des Logones et Tandjilé)

Près de 300 jeunes sont formés chaque année, dont 40% de filles

 



 

Les formations proposées


Offre de formation :

Formation professionnelle des jeunes ruraux : agriculture / artisanat – 2 ans – 12 semaines au centre / an de janvier à mai – rentrée en janvier – 30 stagiaires de 16 à 30 ans par groupe – formation générale et technique, reprise dans le référentiel du Ministère tchadien de l’agriculture.

Coûts de formation :

Coût par jeune par an : 142 500 F CFA

Cotisation famille : 1%

Contribution des jeunes : 8%

Aide locale : 1%

Prise en charge des salaires des fonctionnaires formateurs : 79%

Fonds internationaux : 11%

 

Projets de formations nouvelles :

  • Soudure et forge

  • mécanique

  • électricité thermique ou solaire

  • informatique


 

L'insertion et le développement local


Accompagnement des projets d’insertion socioprofessionnelle : De 2010 à 2013 : 270 jeunes accompagnés dans leur parcours d’installation, dont 17 avec un appui du FSD (Ambassade de France), 61 FONAJ et 10 FONAP.

Taux d’insertion : 95 % des 270 jeunes formés

 
L'ancrage institutionnel de l'Union et des MFR

Politiques publiques : les formateurs mis à la disposition des CFPR sont des fonctionnaires et sont payés sur le budget de l’Etat. Le ministère de l’agriculture est en train de construire le cadre national du dispositif de formation agricole. Il s’est appuyé sur l’expérience des CFPR membres de l’UFABALT. Côté insertion, les jeunes formés s’intègrent dans des financements publics (FONAP et FONAJ).

Alliances de l’Union : organisations professionnelles (ATADER – CNCPRT), collectivités locales.

Articulation avec la stratégie AFD : l’AFD cherche à accompagner la mobilisation de toutes les compétences, publiques et privées, au service d’éducation des familles et pour le développement des qualifications professionnelles attendues par le marché du travail.

 
Perspectives

Les enjeux stratégiques :

  • Certification des formations

  • développement des formations

  • poursuite de l’appui à l’insertion

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!