MFR au Sénégal

Caractéristiques générales de l'Union et des MFR dans le pays


Les MFR existent au Senegal depuis de longues années (la 1ère MFR a été créée à Fandène en 1964).

7 MFR sont actuellement activités et forment des jeunes et
adultes

Ces MFR sont basées à :

  • Mako (département de Kedougou)

  • Diaoulé (département de  Fatick)

  • Notto (département de Thiés)

  • Oukout (département de Oussouye)

  • Patar (département de Fatick)

  • Potou (département de. Louga)

  • Thionk-Essyl (département de Bignona)



Les formations proposées


Offre de formation :

Maraîchage, apiculture, aviculture et teinture. La durée varie entre 72 et 210 heures dont 1 jour par semaine à la MFR et 5 jours en milieu socio professionnel sur 6 mois. Ces formations devraient être développées et étoffées sur 2 ans pour offrir de 420 à 520 heures de formation à la MFR avec 2 rythmes possibles : soit 2 jours par semaine à la MFR soit 1 semaine par mois. Une attestation de fin de formation est fournie par la MFR mais l’Union travaille pour faire valider un CAP.

Coûts de formation :

  • Coût total par personne et par an : 75 000 frs

  • Pourcentage de l’apport des familles : 15 à 35%

  • Pourcentage de l’apport des pouvoirs publics : 4%


Au total, environ 150 jeunes et près de 700 adultes formés.


L'insertion et le développement local


Accompagnement des projets d’insertion socioprofessionnelle : certaines MFR ont bénéficié de financement par des programmes ou des agences pour un accompagnement à l’installation suite à des formations.

Lien avec les programmes d’appui à l’insertion : des liens entre les activités culturelles et sportives et celles liées aux activités professionnelles.

Taux d’insertion : 100 % car jeunes déjà en activités au préalable.

 

L'ancrage institutionnel de l'Union et des MFR


les MFR font partie du comité régional d'apprentissage coordonnée par le Gouverneur de Thies.

Elles sont en partenariat avec les chambres consulaires, l'inspection d'académie de Thies, ainsi que de nombreuses organisations professionnelles agricoles et ONG locales.

Des partenariats sont est train d'être développés avec l'Institut supérieur d'enseignement, l'Agence Nationale de conseil agricole et rural, et la Direction régionale du Développement Rural.

Les MFR sénégalaises bénéficient d'un appui technique des MFR Françaises, notamment par un partenariat avec les MFR de la région Grand Est, ainsi que de l'association ACCIR.

Depuis 2018, l'Union Nationale des MFR Françaises, les MFR de la région Grand Est, la Fondation MFR Monde, le CCFD-Terre Solidaire, et l'association ACCIR appuient ensemble la 'relance' des MFR au Senegal par un programme global d'appui technique et financier.

 

Les besoins :



  • Développer quantitativement et qualitativement les formations agricoles et rurales pour les jeunes ; faire reconnaitre un référentiel par l’état sénégalais

  • Accompagner les jeunes dans leur projet d’insertion en travaillant en synergie avec les autres acteurs de la jeunesse et du développement rural

  • Améliorer l'accueil des jeunes avec la construction de dortoirs leur permettant de rester dormir à la MFR et d'ateliers pédagogiques

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!