MFR au Maroc

 

Caractéristiques générales de l'Union et des MFR dans le pays


10 MFR

2 projets de création

 

Les formations proposées


12 types de formation :

  • 6 pré-qualifications dans les domaines du maraichage, apiculture, arboriculture, élevage, irrigation et commis de cuisine, diplôme certifié de spécialisation professionnelle (DSP), 12 mois de formation, 33 heures par semaine, 9 semaines par an dans le milieu socioprofessionnel.

  • 5 qualifications dans les domaines du maraichage, apiculture, arboriculture, élevage, irrigation, diplôme certifié de qualification professionnelle (DQP), 24 mois de formation, 33 heures par semaine, 10 semaines par an dans le milieu socioprofessionnel.

  • 1 CAP en arboriculture, 12 mois, 33 heures par semaine, 9 semaines par an dans le milieu socioprofessionnel.


Coûts de formation : 8 500 dirhams (soit 770 € environ) par jeune et par an en moyenne, dont 4 % d’apport des familles et 65 % des pouvoirs publics.

Projets de formations nouvelles : un DSP pâtisserie, une année supplémentaire entrepreneuriat en milieu rural pour les DQP.


L'insertion et le développement local


Accompagnement des projets d’insertion socioprofessionnelle : dans les exploitations agricoles, les exploitations familiales, les réseaux de coopératives (COPAG), les organisations professionnelles (ASPAM, Azura), les entreprises de restauration, les Instituts et offices du tourisme, le Crédit agricole marocain.

Taux d’insertion : 86 % en moyenne.

 
L'ancrage institutionnel de l'Union et des MFR

Politiques publiques : L’Union marocaine a une convention cadre avec le ministère de l’agriculture dans le cadre de la loi pour l’apprentissage, les formations octroyées par les MFR sont donc certifiées et soutenues financièrement (subvention par élève lauréat). Un accord-cadre est en cours avec la direction de l’Education non formelle du ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle. Un partenariat avec le ministère du tourisme s’est développé. Au niveau local les interlocuteurs des MFR sont les communes et les conseils provinciaux et régionaux, l’organisme INDH (Initiative nationale pour le développement humain) et l’Entraide nationale.

Alliances de l’Union : en plus des 3 ministères avec qui l’Union a contractualisé (agriculture, éducation et tourisme), un partenariat est en cours avec le Crédit Agricole Marocain.

 
Perspectives

Les enjeux stratégiques :

  • Une Union structurée, représentative du mouvement MFR et entendue par les pouvoirs publics.

  • Le développement quantitatif des MFR sur tout le territoire national.

  • Le renforcement des compétences des administrateurs des MFR et UNAMFR.

  • Les équipes MFR garantes de la pédagogie de l’alternance.

  • Une offre de formation plus diversifiée, en phase avec le milieu rural.


 

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!