MFR au Burkina Faso

 Caractéristiques générales de l’Union et des MFR dans le pays


Les deux premières MFR ont vu le jour en 1988 dans les communes de Yako et Seguenega.

Aujourd'hui le Burkina Faso compte 12 MFR

Au total 150 jeunes, dont plus de la moitié de filles, reçoivent une formation grâce aux MFR du Burkina (formations de 2 ans).

Les MFR burkinabés proposent également des formations pour adultes (plus de 400 professionnels en ont bénéficié en 2017).



Comptant près de 17 millions d’habitants, le Burkina Faso est classé 181e sur 187 pays du point de vue de l’indice de développement humain (PNUD 2014). La problématique éducative y est particulièrement importante avec un taux d’alphabétisation moyen de 30 %. Le tissu de formation professionnelle y demeure encore trop faible pour permettre un accroissement suffisant de la productivité agricole alors même que l’agriculture emploie 80 % des actifs et que le pays est régulièrement en difficulté pour atteindre sa souveraineté alimentaire.

Composition des Conseils d’administration :

  • MFR : 90% de familles et 7% de professionnels ; 17% de femmes

  • Union : 1 représentant par MFR ; 30% de femmes.


Les formations proposées


burkina3

Des formations sont également organisées pour les métiers de la soudure, et electricité/bâtiment.

Les MFR proposent également des services d'alphabétisation).

Projets de formations nouvelles : mécanique, tissage, transformation bois

 

sgng-oct-2010

  • Projet : Construction de trois bâtiments de formation pour trois MFR

  • Description du projet : Sur les 12 MFR que compte le Burkina, seule 2 MFR, les plus anciennes, disposent des infrastructures nécessaires. Les autres MFR effectuent leurs actions de formation dans des bâtiments de fortune loués pour la circonstance. Le projet actuel consiste à lancer une dynamique de construction de 3 bâtiments de formation, un dans chacune des MFR suivantes : Tambaga, Diabo et Zabré pour développer une offre de formation locale et pérenne en agriculture, élevage, maraîchage. L’existence de ces infrastructures permettra également de donner une nouvelle envergure aux propositions des MFR et de les faire reconnaître localement et nationalement. Le début des travaux est prévu dès que l’ensemble des financements sera rassemblé, idéalement au début de l’année 2017.


Budget prévisionnel :



 

 

 

 

 



 

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!