MFR au Bénin

5 MFR existantes, 2 en création.

Caractéristiques générales de l’Union et des MFR dans le pays




En 2016, les MFR du Benin ont formé 265 jeunes et adultes ruraux avec un taux d’insertion de 75%.

Composition des Conseils d’administration :

  • CA des MFR : 23 membres dont 8 familles, 10 professionnels et groupements, 5 autres.

  • CA de l’Union : 9 membres, dont 8 représentants de professionnels et groupements et 1 permanent.


Les formations proposées


Les formations sont pour plupart orientés dans le domaine agricole tels que :

  • maraichage (conduite du périmètre maraicher),

  • élévage (aviculture,cuniculture,porciculture etc),

  • transformation des produits agricoles et ses dérivés,

  • gestion des exploitations familiales


Les MAFAR reçoivent des soutiens des mairies dans leur fonctionnement.

L’Union des MAFAR du Bénin dans le domaine du developpement agricole a conduit durant l’année 2015-2017 le projet « Apiculture Traditionelle Améliorée » en lien avec le Comité Français de Solidarité Internationale (CFSI). Ce projet a permis de former et d’installer 45 jeunes et adultes dans les MAFAR de Kétou et Abomey, afin de participer à la sauvegarde de leur environnement,de rendre disponible puis d’améliorer la qualité du produit « miel » .

Aujourdhui les groupements des apiculteurs constitués à Kétou et Abomey sont représentés sur la plateforme nationale des Apiculteurs du Bénin.

Projets de formations nouvelles : transformation de la formation actuelle en Entrepreneuriat agricole rural qui donnera droit à un diplôme (CQM), le coût à l’élève passant alors à 150 000 FCFA par an.

 

L'insertion et le développement local


Accompagnement des projets d’insertion socioprofessionnelle : Les MFR accompagnent les jeunes sortants dans le cadre d’un programme d’insertion de l’ANPE et de l’agence de micro crédit. Elles facilitent aussi l’adhésion des jeunes à des groupements de producteurs pour bénéficier d’un suivi technique de leurs activités Avec les institutions financières, les MFR accompagnent les jeunes dans le montage de leur projet pour leur faciliter l’accès à des crédits. En deuxième année de formation les responsables de quelques institutions sont invité pour parler des conditions d’octroi des crédits agricoles, les jeunes présentent alors leurs projet aux responsable des institutions présents.

Taux d’insertion : en 2016, 75 % en moyenne.

 
L'ancrage institutionnel de l'Union et des MFR

Politiques publiques : Participation à des séminaires de réflexion sur les formations agricoles rurales et au réseau FAR qui se crée en lien avec le Ministère de la l’Enseignement Technique et tous les acteurs du monde agricole rural.

A l’avenir il est nécessaire de collaborer davantage avec les responsables en charge de la formation agricole et rurale sur les qualifications des métiers agricoles, la direction des diplômes et certificats, le Ministère de l’Enseignement secondaire technique et de la formation professionnelle, de la reconversion et de l’insertion des jeunes.

Alliances de l’Union : la FUPRO, GESRID-ONG, CREDI-ONG, la Maison de la Société Civile, Synergie Paysanne.

Articulation avec la stratégie de l’AFD : l’Agence, via la FISONG, finance une expérience pilote développée par l’ONG Swisscontact visant à mettre en place un dispositif d’accompagnement à l’insertion professionnelle des jeunes diplômés du certificat de qualification professionnelle dans le secteur de l’artisanat.

Le secteur agricole fait aussi partie des priorités de l’AFD au Bénin avec le développement du conseil à l’exploitation familiale. Des liens sont donc possibles avec l’action des MFR béninoises.

 
Les perspectives

Les enjeux stratégiques :

  • Obtenir la certification des formations

  • Favoriser et animer les rencontres entre les différentes MFR du pays et le renforcement des administrateurs

  • Accompagner les MFR dans leur recherche de bailleurs et de partenaires techniques sur leur territoire

  • Professionnaliser l’Union avec un référent pédagogique qui permettrait de développer les compétences des formateurs


Les besoins d’appui des MFR et de l’Union :

  • Accompagner les formateurs, moniteurs dans leur formation pédagogique

  • Accompagner l’Union béninoise dans son animation de réseau

  • Accompagner le réseau MAFAR dans son processus de certification des formations.


Liens vers des articles :

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!