MFR à Madagascar

19 MFR existantes (13 en 2012 et 16 en 2013), 1 Centre de Formation de Technicien Animateur Rural, 11 MFR en création

mada1

 

Caractéristiques générales de l’Union et des MFR dans le pays


mada3mada2

 

Caractéristiques du CA de l’Union : 75 % de représentants des familles et 25 % de cadres

CA des MFR : en moyenne 75 % représentants des familles, et 25 % de
professionnels

 

Les formations proposées


Offre de formation : 1 parcours de formation sur 2 à 4 ans

Année préparatoire, remise à niveau académique et technique (niveau 7e) sur 10 mois (700h), alternance 15j /15j, pas de diplôme.

Formation professionnalisante agriculture, artisanat et tourisme, découvrir les métiers ruraux et conduire un système de production agricole sur 20 mois (1400h), alternance 15j/15j, certificat de fin de formation par l’UNMFRM.

Année spéciale d’appui et d’accompagnement des jeunes à la mise en œuvre de leur projet professionnel en agriculture, formation modulaire, 7 jours en MFR tous les mois, pas de certificat.

Coûts de formation : 1 000 000 Ariary (autour de 300 euros) par personne et par an, 7 % d’apport des familles 0%d’apport des pouvoirs publics.

Projets de formations nouvelles : Métiers de service (accueil, restauration, hôtellerie et tourisme) et Maître de maison.

 

L'insertion et le développement local


Accompagnement des projets d’insertion socioprofessionnelle par différents acteurs post-formation : exploitation familiale et paysans professionnels, agent de micro finance intervenant à la MFR (visite et montage de dossier).

Lien avec les programmes d’appui à l’insertion : fonds régional de développement agricole, FORMAPROD, Prosperer, centre des services agricoles, Collectivités territoriales.

Taux d’insertion : 83,75 %

 
L'ancrage institutionnel de l'Union et des MFR

Politiques publiques : l’action des MFR se situe dans le cadre du Programme National de développement, lettre de politique au développement rural et interministérielle, Programme sectoriel Agriculture, élevage et Pêche, politique Nationale de l’Emploi et de la formation professionnelle, SNFAR.

Financements publics, au niveau national et local… : FORMAPROD.

Alliances de l’Union : Les MFR construisent leur plaidoyer à partir du réseau FARMADA, de la plateforme DCTP, de l’UNESCO et des OPA (FIFATA, KOLOHARENA, SOA, CPM et FEKRITAMA).

Articulation AFD : La formation professionnelle, notamment agricole et rurale, est une priorité de l’AFD dans le pays. L’accent est mis sur la réponse aux besoins du secteur privé et la structuration de dispositifs de formation. L’agriculture fait aussi partie des secteurs-clés d’activité de l’AFD

 
Perspectives 2015-2018

Les enjeux stratégiques :

  • Développer quantitativement et qualitativement les formations agricoles et rurales

  • Renforcer les capacités des acteurs

  • Améliorer la structuration des réseaux, du local au national

  • Renforcer l’accompagnement de l’insertion des jeunes formés en travaillant en synergie avec les autres acteurs du développement rural


Les besoins d’appui des MFR et de l’Union :

  • En renforcement pédagogique : formation des nouveaux directeurs et moniteurs, valorisation de l’alternance, ingénierie de formation et
    pédagogique, création de nouvelles offres de formation

  • En renforcement de pratique de gestion : gestion financière, gestion du partenariat avec les bailleurs, élaboration d’un projet d’établissement

  • En termes de reconnaissance, d’ancrage et de connaissance institutionnels en MFR et Union : reconnaissance de la formation par alternance des MFR, validation des parcours de formation

  • Besoins de renforcement en vie associative et équipe en MFR et Union : rôles politiques des administrateurs, accompagnement des MFR au niveau régional


Présentation des MFR de Madagascar en vidéo, produite par la fédération des MFR de Basse-Normandie :









 

Un reportage sur les fondements de l'agriculture malgache :

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!